Maintenons
nos investissements routiers

Projet d’entretien du Tronçon de route Jacmel/Cayes Jacmel/Marigot

thumb image

Dans le cadre des Travaux Ponctuels d’Urgence (TPU), le Fonds d’Entretien Routier (FER) a reçu, le 1er septembre 2016, une demande de financement du Ministère des Travaux Publics Transport et Communications (MTPTC), en vue de l’exécution de travaux de réfection sur le tronçon de route Jacmel/Cayes Jacmel/Marigot.
Une mission technique dépêchée sur les lieux par le FER, pour vérifier la pertinence et la faisabilité de l’opération à entreprendre, a pu confirmer qu’une partie de ce tronçon présentait un danger imminent pour les riverains. La chaussée, sur environ 200 mètres linéaires, a été emportée, suite aux dégradations provoquées par la marée, avec comme conséquence, la déstabilisation d’un ouvrage en gabions déjà existant ainsi que l’effondrement d’une partie de la route. Il s’avérait donc urgent d’intervenir, afin de :
1. Rétablir la circulation de manière efficace afin de limiter les risques d’accidents ;
2. Améliorer les conditions de transport des usagers sur la route ;
3. Garantir le confort et la sécurité des riverains ;
4. Préserver la valeur résiduelle de la route ;
5. Rétablir le niveau de desserte de la route ;
6. Assurer la permanence de la liaison entre Jacmel et Marigot, jusqu’à Belle-Anse.
C’est ainsi qu’une Convention a été signée le 20 septembre 2016 entre le Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) et le Fonds d’Entretien Routier (FER) pour le financement des travaux nécessaires.
Au bout de cinq (5) mois, un mur de soutènement d’une longueur de 200 mètres linéaires en maçonnerie et béton armé a pu être érigé, suivant les modalités techniques spécifiées dans le dossier de demande de financement, y compris les devis quantitatifs y afférents.
L’exécution de ce projet est appelée à avoir des incidences à un triple point de vue :
1. Environnemental
2. Sécuritaire
3. Economique

1) Aspect Environnemental
Relevant de l’arrondissement de Jacmel, la commune de Marigot accuse une superficie de 187 km2, pour une population de 75,000 habitants. Elle est située sur la côte Sud’Est d’Haïti et est de ce fait, sujet à la même vulnérabilité écologique que les autres communes de ce département. La mise en œuvre du projet a tenu compte de cette réalité, en prenant des mesures appropriées pour limiter l’impact négatif des activités sur l’environnement. Elle a également permis, en termes d’assainissement, de donner à l’entrée de la ville un aspect plus propre et salubre.
2) Du point de vue sécuritaire
L’état de dégradation alarmante de la chaussée, avant l’intervention représentait un facteur de risque d’accident ainsi qu’une menace pour la santé des riverains. Les travaux réalisés ont contribué à redonner aux usagers de la route le sentiment de circuler en sécurité.

3) Côté Economique
La pèche, l’élevage et l’agriculture sont les principales activités des Marigotiens. La remise en état de ce tronçon de route, s’est donc révélée d’une importance capitale pour le transport de leurs denrées, leurs produits d’élevage et de pêche. En plus d’améliorer les conditions de la circulation, l’exécution du projet a permis la création d’environ 500 emplois, contribuant ainsi à résorber le chômage dans la zone, pendant toute la durée de l’intervention.

Suivez-nous sur Facebook